Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vents 5

... Eâ, dieu de l'abîme, ton baîllement n'est pas plus vaste. Des civilisations s'en furent aux feux des glaces, avec la famme des grands vins... Saint-john Perse (1887-1975)

Lire la suite

Vents 3

C'étaient de très grandes forces en croissance sur toutes pistes de ce monde, et qui prenaient source plus haute qu'en nos chants, en lieu d'insulte et de discorde... Saint-John Perse (1887-1975)

Lire la suite

Vents 2

"Ô vous que rafraîchit l'orage.... Fraîcheur et gage de fraîcheur... " Le narrateur monte aux remparts. Et le vent avec lui... Saint-John Perse (1887-1975)

Lire la suite

Vents 1

C'étaient de très grands vents sur toutes faces de ce monde, De très grands vents en liesse par le monde, qui n'avaient d'aire ni de gîte... Saint-John Perse (1887-1975)

Lire la suite

Sarabande

La sarabande des jours revêt pour moi, un sens musical très réel. Le compositeur absolu : celui qui mettrait en musique le rythme de notre existence. Extrait de "Mon vieux journal"

Lire la suite

Achats

Je fais des achats. Je fais souvent des achats. C'est marrant les achats. Qui a bien pu écrire une pareille ineptie ? Régression existentielle absolue. Je hais les achats ! Extrait de "Mon vieux journal"

Lire la suite

Photocopies

Tout un après-midi passé à l'ombre de la photocopieuse. Est-ce qu'il existe aussi l'angoisse de la photocopie blanche ? Extrait de "Mon vieux journal"

Lire la suite

Crispation

Je côtoie des gens, je travaille avec des personnes dont les rires sont des aveux, implicites, de grande angoisse. Et rétrospectivement, mon impression se trouve renforcée. Extrait de "Mon vieux journal"

Lire la suite

Convalescence

J'ai été malade toute une bonne semaine. J'ai traversé ces longues journée souffrant comme un (vieux) chien... Et voilà que la santé revient ! Je ne sens plus mon corps. Du coup, je recommence à courir comme un lièvre. La santé est-elle une affaire animalière...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>